L'institut Bruno Lussato et Marina Fédier

L'institut Bruno Lussato et Marina Fédier

par Sarah Cordier, guide-conférencière


Située dans le quartier bruxellois du Prince d’Orange, sur la commune d’Uccle, la maison qui abrite l’Institut s’appelle, avec beaucoup d’à-propos, « Clairval ».

Construite pour l’agent de change bruxellois Grunewald entre 1924 et 1926 par l’architecte belge Antoine Pompe, élève de Victor Horta, la maison est un exemple typique du style Bauhaus d’avant-guerre. A ce titre, l’édifice est classé, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. Jeux de briques, fenêtres horizontales soutenues par des linteaux de béton, bardage de bois, toits pointus se référant à l’architecture flamande ou anglo-normande, toitures plates, sont autant d’éléments qui font de ce bâtiment un objet d’étude et de visite qui colle parfaitement à sa vocation : conserver une collection d’art populaire japonais qui se distingue par sa simplicité, son authenticité et son minimalisme. 

Christine Simeone